​Haiti-Insécurité : L’ancien Premier ministre Yvon Neptune victime d’une attaque armée

Port-au-Prince, le 26 novembre 2016.- Au moins une personne a été tuée, 5 autres blessées, dont l’ancien Premier ministre haïtien Yvon Neptune, suite à une attaque armée, sur la route nationale #1, à hauteur d’une localité appelée Saintard, commune de l’Arcahaie, Département de l’Ouest, avons-nous appris à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI).

L’ancien premier ministre Yvon Neptune après l’attaque armée


Selon les informations parvenues à notre rédaction, l’incident s’est produit ce samedi 26 novembre 2016, au moment où des individus armés rançonnaient des personnes qui fréquentaient la route nationale # 1. 
Les individus armés allaient buter sur le véhicule à bord duquel se trouvait l’ancien président du Sénat et ils ont fait feu sur ledit véhicule. 
Le bilan partiel de cette attaque s’élève à un mort et 5 blessés y compris l’ancien Premier ministre Yvon Neptune, qui, lui, a reçu un projectile au cou et un autre au niveau de l’un de ses bras.
L’état de santé de l’ancien cadre du parti Fanmi lavalas est stable selon l’un de ses proches. Il a même été autorisé par les médecins à rentrer chez lui après avoir reçu les soins nécessaires, a-t-il affirmé.

Au cours de la journée du samedi, plusieurs personnes revenant de banques commerciales ont été cambriolées à Pétion-ville.

Aussi, des paisibles citoyens (ne) qui se trouvaient à bord des véhicules de transport en commun et/ou privés ont été rançonnés par des individus au cours d’une manifestation éclaire qui empruntait l’avenue John Brown (Lalue).

Vant Bèf Info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Un commentaire

  • Enel Exumé

    C’est pour cela je ne veux pas retourner dans mon pays. Pour ne pas traité comme les autre. Cela fait plusieurs mois Dieu m’a sauvé des main des bandits, mais je ne veux pas continuer á risquer ma vie dans ce pays sans etat de drois sans justice. Tout les citoyens vivre dans la peur et l’incertitude. Que Dieu me soit en aide dans ce terre etrangere. A dieux Haïti.