Culture : La Police se dit prête à sécuriser les Carnavaliers

Port-au-Prince, le 10 février 2018.- Après les carnavals régionaux, c’est le tour du carnaval national qui se déroulera à Port-au-Prince les 11,12 et 13 février 2018.

Le porte-parole de la PNH, Frantz Lerebours (archives)

Après avoir assuré sans incident majeur la sécurité des festivités carnavalesques des autres communes du pays, avec seulement un mort à déplorer, la police nationale se met déjà en position pour les trois jours gras.

 

Le porte-parole de la PNH, Frantz Lerebours a précisé que 940 policiers seront déployés sur le parcours du défilé qui mesure 1,9 km. Ils seront cantonnés dans 13 zones ayant chacun a leur tête un « commandant » pour assurer la sécurité de leur secteur respectif.

 

Le commissaire divisionnaire a poursuivi pour expliquer qu’il y aura 7 points d’évacuations insérés entre les 127 stands érigés sur le parcours. Aussi, aura-t-il « 14 Postes médicaux avancés » (PMA), plus de 19 points seront éclairés par des « tower light » (littéralement tour de lumière) et 5 grands périmètres de sécurité.

 

En dehors de l’aire du Champs-de-mars où se déroule le carnaval, les 4 autres périmètres de sécurité, à savoir le reste de la Capitale, seront sécurisés par des unités spécialisées, a précisé Frantz Lerebours.

 

En ce qui concerne les mesures disciplinaires, le porte-parole de la PNH a indiqué que la Direction départementale de l’Ouest (DDO) sera disposée d’un centre où tous ceux qui possèdent une arme légale pourront la déposer et la récupérer après.

 

« Même les policiers qui ne feront pas parti du dispositif de sécurité du carnaval ainsi que les sécurités des officiels, ne pourront pas circuler avec une arme à feu à l’intérieur et dans les parages du parcours du défilé », a martelé Frantz Lerebours.

Ce dernier en a profité pour rappeler que « la vente de boissons dans récipients en verre est également interdite au carnaval ».

 

Par ailleurs, le porte parole de la PNH a ajouté que l’institution policière a enregistré 30 blessés au carnaval de Jacmel et 7 individus ont été interpellés…

 

Pour le département de l’Ouest, du 14 janvier au 4 février, la PNH a recensé notamment un mort et 80 blessés. Frantz Lerebours a conclu qu’aucun incident majeur n’a été enregistré à date dans les communes de Carrefour, Delmas et Croix- des- Bouquets…

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Laisser un commentaire