Diplomatie : Un citoyen brûle son visa américain sur la place d’armes des Gonaïves

Port-au-Prince, le 13 janvier 2018.- Un citoyen haitien connu sous le nom de Kersaint Berlins Bélande a brûlé ce matin 13 janvier son visa américain sur la place d’armes des Gonaïves. Cette action s’est déroulée en présence de plusieurs correspondants et journalistes de médias locaux.

Le citoyen Kersaint Berlins Bélande montrant son visa en flamme

Kersaint Berlins Bélande dit prendre cette décision afin de protester contre les déclarations attribuées au Président américain, Donald Trump qui aurait traité notamment Haiti de « pays de merde », le 11 janvier 2018, lors d’une réunion à la Maison blanche.

 

Selon des témoins qui avaient assisté à la scène, le visa brûlé a été émis en octobre 2013 et prendra fin en octobre 2018. Par cet acte, Kersaint Berlins Bélande affirme sa « conviction de ne pas mettre les pieds aux États-Unis d’Amérique », au moins pour cette année.

 

Aussi, a-t-il déclaré qu’il attend une réaction ferme du gouvernement suite à cette « offense » du président américain à l’égard du peuple haitien.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar