Eau et assainissement : La DINEPA veut se renforcer…

Port-au-Prince, le 10 janvier 2018.- La Direction nationale de l’eau potable et d’assainissement (DINEPA) a présenté à la population hier 9 janvier un projet baptisé « Port-au-Prince 3 ». La mission de ce projet consiste notamment à « renforcer la capacité de production de la compagnie ».

Au milieu, le Directeur général de la DINEPA Guito Édouard

Selon le Directeur général de l’institution, la DINEPA fournit environ 120 mille m3 d’eau par jour à la population. Chiffre qui varie en fonction des saisons de l’année. Cependant, pour répondre au besoin de la population, la compagnie devrait fournir 330 mille m3 par jour, a reconnu Guito Édouard.

 

« Dans le cadre de la réalisation du projet intitulé Port-au-Prince 3, de 120 mille m3 d’eau par jour, la capacité de la compagnie passera à 160 mille m3 par jour », a prévu le Directeur général qui a, par ailleurs, reconnu que des travaux de réparation du réseau seront entrepris lors de la mise en oeuvre dudit projet.

 

Aussi, le Directeur général a-t-il indiqué que, suite aux instructions du Président de la République, la DINEPA a déjà procédé à la réparation du bloc sanitaire du Lycée de Pétion-ville. « 66 blocs sanitaires seront construits dans la zone métropolitaine tant dans les marchés publics qu’au niveau des places publiques », a annoncé le Directeur général.

 

Pour sa part, la Directrice générale adjointe de l’institution, Nadège Augustin a, lors d’une présentation technique, expliqué les différents travaux qui seront réalisés dans le cadre de ce projet. Parmi ces travaux, la construction d’un réservoir de 2.000 m3 à Mariani, la réhabilitation de celui de Bolosse d’une capacité de 7.500 m3, etc.

 

La responsable du service à la clientèle, Ruth Philippe Auguste en a profité pour inviter les abonnés (e) à se mettre en règle avec l’administration de la DINEPA, car « sans le paiement des factures » celle-ci ne pourra pas offrir un service de qualité aux Citoyens, a-t-elle soutenu.

 

À souligner que des représentants de l’organisation dénommée Solidarité active à la lutte des consommateurs haitiens (SALCONH) ont également pris part à cette session d’informations réalisée à l’attention des médias et d’autres secteurs organisés de la société civile.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar