Haïti-Politique : Investiture du gouvernement de Jack Guy Lafontant

Le Premier ministre Jack Guy Lafontant

Port-au-Prince, le 21 mars 2017.- Le président de la République, Jovenel Moise, a procédé, le 21 mars 2017, au Palais national, à l’investiture du gouvernement Lafontant, a constaté un reporter de Vant bèf info (VBI).

 

La cérémonie d’investiture s’est déroulée en présence des membres du bureau du Sénat de la République et de la chambre des députés, de la Cour de cassation, du Premier ministre démissionnaire, des anciens Chefs d’État (Prosper Avril et Hérard Abraham), de la représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU, Sandra Honoré, des membres du secteur privé, etc.

 

Le président de la République a, dans son allocution, rappelé les difficultés rencontrées lors de sa campagne électorale marathon de 22 mois. Aussi, a-t-il invité les membres du gouvernement à cultiver le sens de la responsabilité, de l’honneur et surtout d’être incorruptible.

 

Le chef de l’État a, par ailleurs, exhorté les ministres à réaliser des « états généraux sectoriels de la Nation », car tout est urgent dans le pays a ajouté Jovenel Moise qui a demandé aux ministres d’ « aller vite et bien ».

 

« Pas d’expression publique de désaccord sur les politiques publiques de l’administration, car vous êtes solidairement responsables », a affirmé le président Jovenel Moise. Selon ce dernier, le « conseil des ministres doit être le lieu d’expression des différends ».

 

Pour sa part, le Premier ministre Jack Guy Lafontant a dressé un tableau sombre de la situation socio-économique du pays qui connait, selon lui, une inflation galopante, une dépréciation de la monnaie locale par rapport au dollar, un système sanitaire manifestement inadapté aux aspirations du peuple, etc.

 

Selon le nouveau Chef de gouvernement, cette situation socio-économique du pays doit affermir davantage les membres de son gouvernement afin de répondre aux principales aspirations du peuple, a-t-il reconnu.

 

Le Premier ministre en a profité pour annoncer que son gouvernement va adresser les problèmes conjoncturels, embrasser les grands axes stratégiques du discours de campagne du président de la République qui avait promis de mettre ensemble l’eau, la terre, le soleil et les hommes/femmes… »

 

Aussi, le Premier ministre a-t-il promis de faire de l’éducation une priorité. Il a promis de combattre l’insécurité en faisant du kidnapping, au moyen de la loi récemment votée par les parlementaires, un simple souvenir.

 

Le nouveau Chef de gouvernement a bénéficié respectivement d’un vote de confiance au Sénat de la République (20 voix pour et 7 abstention sur 28 sénateurs présents) et à la chambre des députés (95 voix pour, 6 abstention et 2 contre).

Vant Bef Info

Le Naturalisme Bar