Haïti-Conflit : Paralysie des locaux de l’Électricité d’Haïti à Port-au-Prince

Port-au-Prince, le 23 février 2016.- Le bureau de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) situé à la rue Joseph Janvier (Port-au-Prince) est paralysé depuis ce matin par des employés (e) de l’institution, avons-nous appris à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

 

À l’origine de cette situation, des employés (e) se montrent hostile aux dirigeants du syndicat de l’Ed’H qui se préparaient à réaliser un congrès devant aboutir à l’élection des nouveaux responsables dudit syndicat.

 

Selon le constat réalisé par l’un de nos reporters, ces employés (e) ont dénoncé « une main mise » que les dirigeants du syndicat tentent de faire sur « l’appareil syndical » qui, selon eux, ne défend pas les droits des travailleurs de cet organisme autonome.

 

Invitée par deux associations d’employés de l’Ed’H à savoir les Groupes de réconciliation et « Tèt ansanm » (traduction littérale tête ensemble), la presse a été témoin d’une bagarre qui a éclaté entre des employés de cette même institution.

 

La barrière principale de celle-ci a été fermée par les employés en question. À l’exception des journalistes, les contribuables ne peuvent pas accéder à l’institution afin de s’acquitter de leurs bordereaux, a constaté un reporter de Vant bèf info (VBI).

 

Certains employés veulent réaliser le congrès susmentionné, tandis que d’autres optent pour la formation d’une commission habilitée à réaliser les prochaines élections au sein du syndicat des employés (e) de l’Ed’H.

 

Selon des informations recueillies sur place, les responsables dudit syndicat sont en poste depuis environ 6 ans, a précisé un employé qui se montrait agité. Il en a profité pour indiquer que « les responsables du syndicat ne travaillent pas dans le sens des intérêts des employés… »

 

Vant bèf info (VBI)