Haïti-Élections : Michel Martelly opte pour les élections du 24 janvier

Le président Michel Joseph Martelly est clair. Le peuple est invité à se rendre aux urnes le 24 janvier 2016, à la fois, de très tôt et en masse, a déclaré le Président de la République dans une adresse à la Nation.

Port-au-Prince, le 21 janvier 2016.- En dépit de multiples appels lancés par des secteurs différents de la vie nationale, le Chef de l’État a finalement opté pour la réalisation des élections présidentielles et législatives partielles du 24 janvier 2016.

Le président de la République a déclaré, au cours d’une adresse à la Nation, dans la soirée du 21 janvier courant, qu’ « il y aura des élections le 24 janvier 2016 ». Cette déclaration intervient après que Jude Célestin, l’autre candidat à la présidence habilité à participer au second tour ait refusé de prendre part au scrutin.

« On est sur cette route depuis le 9 août et le 25 octobre 2015 … on y arrivera », a soutenu le président Martelly qui faisait allusion à la réalisation des récentes élections dans le pays.

Selon le Chef de l’État, des instructions formelles ont été passées à la Police nationale d’Haïti (PNH) en vue de permettre à « l’ordre et la discipline » de s’installer dans le pays. Ce, dans le but de favoriser un climat propice au bon déroulement des élections…

Les deux dernières journées de manifestations réalisées à date dans le pays ont été émaillées d’actes de violences dont le but est d’instaurer « un climat de peur » dans le pays, a reconnu le premier mandataire de la Nation.

Dans cette adresse à la population qui durait environ 10 minutes, le président de la République a réitéré sa volonté de « transférer le pouvoir à un autre président élu ». Et, « les choses se feront dans l’ordre et la discipline », a promis Michel Martelly.

Vant Bèf info (VBI)