L’ UE appelle au respect des résultats du scrutin du 25 Octobre 2015

Port-au-Prince, le 25 janvier 2016.- La Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Haïti prône le respect des résultats des dernières élections, du 25 octobre 2015. Elle exhorte, entres autres, les acteurs politiques à mettre fin à ce qu’elle appelle « cette mauvaise impasse politique », dans un communiqué dont copie est parvenue à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI). 

La teneur dudit communiqué :

Le Chef Observateur de la MOE UE Haiti 2015, Elena Valenciano

Le Chef Observateur de la MOE UE Haiti 2015, Elena Valenciano

La Mission d’Observation Électorale de l’Union européenne (MOE-UE) condamne les actes de violence enregistrés ces derniers jours dans différents départements du pays

Elle regrette que cette détérioration de l’environnement sécuritaire, ainsi que les pressions qui ont suivi le scrutin du 25 octobre, aient fini par priver les citoyens haïtiens de leur droit d’exprimer librement leur volonté politique dans les délais constitutionnels. La violence n’a pas de place dans un processus démocratique où les droits des électeurs doivent toujours être garantis.

La Mission européenne propose que les différents acteurs du processus électoral prennent leurs responsabilités afin de mettre fin à cette mauvaise impasse politique. La Mission appelle tous les acteurs à maintenir une attitude de non-violence et de respect des normes. Le respect et le soutient du  processus sera nécessaire pour un aboutissement positif.

La Mission réitère son soutien au processus électoral haïtien et elle maintient la nécessité de respecter les résultats électoraux du scrutin du 25 octobre 2015 qui a placé les candidats Jovenel Moïse et Jude Célestin au second tour des élections présidentielles.

La MOE-UE condamne les actes de violence mais réitère son soutien au peuple haïtien.

Le Naturalisme Bar