Haïti-Élections : Nouvelle journée de tension à Port-au-Prince et ses environs

Port-au-Prince, le 22 janvier 2016.- La commune de Pétion ville a connu, entre autres, ce vendredi 22 janvier 2016, dans l’après-midi, une journée de tension a constaté un reporter de Vant bèf info (VBI).

Pare-brises d'un véhicule cassés au cours de cette nouvelle journée de tension

Pare-brises d’un véhicule cassés au cours de cette nouvelle journée de tension

Tout allait basculer à partir du moment où les manifestants s’étaient arrêtés à la rue Stephen Archer, là où est situé le Conseil électoral provisoire (CEP). Ils ont tenté de franchir le périmètre de sécurité établi par des agents de la PNH qui, en réaction, ont riposté à grand renfort de gaz lacrymogènes.

 

Après le stop des manifestants près du siège du CEP, des individus s’organisaient en petits groupes distincts afin de casser les pare-brises des véhicules trouvés sur leur passage.

 

Même des véhicules de la PNH (Terrios) n’étaient pas épargnés. À Debrosse (Pétion ville), des manifestants ont endommagé un stand érigé près de la route du Canapé-vert par des partisans du candidat à la présidence Jovenel Moise.

 

Des objets encombrants et des barricades de pneus enflammés ont été entreposés sur la plupart des artères de cette commune. Ce, afin de rendre difficile la situation des automobiles…

Au moins deux véhicules ont été incendiés à Pétion-ville et un autre à Port-au-Prince (Chemin des dalles), a constaté l’un de nos reporters.

 

À Delmas, des manifestants ont lancé des pierres en direction des locaux de l’ambassade du Canada en Haïti, à Delmas 75. Les manifestants dénonçaient l’implication du Canada dans la réalisation des élections du 24 janvier, à travers le Core Group.

 

À Carrefour feuille, une fillette qui revenait de l’école aurait été tuée semblerait-il par balle. Au Centre-ville notamment au Champ de mars, la situation n’était pas différente en ce sens que des barricades de pneus enflammés, des piles d’immondices ont placées çà et là dans certaines rues…

 

Aussi, devons-nous rappeler que le Président du CEP a, dans une conférence de presse, annoncé un arrêt des activités électorales pour des raisons d’insécurité dont sont l’objet des membres du personnel de l’institution électorale.

 

Les reporters de Vant bèf info (VBI) continuent de sillonner les rues afin de présenter, au moment opportun, un résumé de la situation à nos lecteurs et lectrices.

 

Vant bèf info (VBI)