Haïti-Gouvernance : Quand des employés (e) du ministère de la communication s’inquiètent

Port-au-Prince, le 12 avril 2016.- Des employés (e) du ministère de la communication ont donné une conférence de presse le lundi 11 avril 2016, au local de l’institution (Port-au-Prince) dans le but de critiquer la façon dont le ministre de la culture et de la communication, Marc Aurèle Garcia, gère le ministère.

Des employés du ministère de la communication au cours de la conférence de presse

Des employés du ministère de la communication au cours de la conférence de presse

Aussi, ces employés (e) entendent-ils dénoncer ce qu’ils appellent « des manœuvres visant à fermer ledit ministère » par le nouveau ministre qui, depuis son installation, n’a pas encore visité les employés (e) du ministère de la communication.

 

Ronald Télémaque qui se présente comme un intendant au sein de l’institution a critiqué la « décision prise par le directeur général du ministère de la culture d’évaluer le personnel, de recenser les matériels du ministère de la communication avant d’éparpiller les employés (e) au sein d’autres directions déconcentrées du ministère de la culture ».

 

Pour sa part, l’un des rédacteurs du ministère de la communication, Frantz Cadet a exprimé son inquiétude vis-à-vis de la nomination d’un nouveau Directeur général adjoint au ministère de la culture. « Cela prouve que le président ne se soucie pas du ministère de la communication qui joue un rôle important dans la vulgarisation des actions du gouvernement », a-t-il expliqué.

 

Selon des informations recueillies au ministère de la communication, en marge de cette conférence de presse, celui-ci dispose d’un effectif évalué à 102 employés (e) dont 27 contractuels. Un quart de ces employés n’a pas été remarqué au ministère le jour de la conférence de presse, car l’institution s’apparentait à un endroit presque désert.

 

Des informations faisaient croire que le Directeur général de l’institution, Calvin Cadet était présent à son bureau. Cependant, il n’avait pas voulu intervenir au cours de cette conférence ni se montrer durant tout le temps que les journalistes attendaient avant le coup d’envoie de cette activité.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar