Haiti-Gouvernance : Grève à la Cour des comptes

Port-au-Prince, le 4 avril 2017.- Munis de pancartes, d’assiettes et de cuillères servant de manifestation telle est la situation des employés (e) de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA), ce 4 avril 2017.

 

Ces employés (e) sont éparpillés (e) çà et là sur la cour de l’institution où certains rencontrent des journalistes et d’autres chantent, dansent ou arborent leurs pancartes, a constaté un reporter de Vant bèf info (VBI).

 

Le Secrétaire général du syndicat des fonctionnaires de la CSC/CA, Franck Junior Sylvain est on ne peut plus clair : « Nous réclamons la révision à la hausse de la grille salariale des employés (e) ainsi que des meilleures conditions de travail ».

 

Franck Junior Sylvain affirme que les employés (e) ont observé un arrêt de travail, depuis hier 3 avril 2017, afin que les juges de la Cour puissent satisfaire leurs revendications.

 

Cependant, personne ne sait quand les employés (e) regagneront leur poste, car les conseillers font jusqu’à présent la sourde oreille, a-t-il précisé.

 

« Compte tenu de l’augmentation du coût de la vie, il est impensable que des fonctionnaires touchent des salaires évalués à 11.000 et 13.000 gourdes par mois », a dénoncé le syndicaliste qui en a profité pour critiquer un juge qui a brandi, il y a peu de temps, son arme à feux contre un employé sur la cour de l’institution.

 

Des journalistes, présents sur les lieux, se sont rendus au bureau des juges siégeant à la Cour afin de recueillir leur version des faits, malheureusement ces juges n’étaient pas disponibles…

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar