Haïti-Justice : Comparution de Josué Mérilien au Parquet de Port-au-Prince

Port-au-Prince, le 19 juin 2017.- Le Coordonnateur de l’Union nationale des normaliens haïtiens (UNOH), Josué Mérilien, s’est présenté au Parquet de Port-au-Prince, le lundi 19 juin, suite à une invitation dudit Parquet, avons-nous appris à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI).

 

Le syndicaliste a été invité à répondre aux questions de la justice haïtienne

De G. à D. Cadet Ebens, Josué Mérilien et Pyram Lagirois (photo archives)

suite à de nombreux actes de violence enregistrés au cours d’une manifestation des enseignants dans la capitale, pendant le mois de juin, à l’initiative de certaines organisations syndicales des enseignants, dont l’UNOH.

 

Toutefois, l’audition n’a pas eu lieu à cause de l’absence de la partie plaignante. Le professeur de philosophie a, de ce fait, souligné que ses avocats ont sollicité un repport de l’audition dans le cadre de ce dossier.

 

Josué Merilen qualifie cette invitation comme « une manoeuvre d’intimidation orchestrée par le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince », Me Ocnam Clamé DAMEUS qui se serait laissé instrumentalisé.

 

Par ailleurs, Josué Mérilien a annoncé, ce qu’il appelle un « repli stratégique » dans le mouvement enclenché par les syndicats d’enseignants contre le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) pour réclamer, entre autres, une revalorisation salariale au profit des enseignants, une augmentation du buget alloué à l’éducation, la nomination de certains professeurs et le paiement des arriérés de salaire.

 

Le syndicaliste promet de reprendre sa « lutte à partir de septembre 2017 ».

 

Vant bèf info (VBI)

Laisser un commentaire