Haiti-Justice : La Natcom réagit à l’affaire opposant Hugline Jérôme à Ti Marco M&S

Port-au-Prince, le 7 avril 2017.- La National Telecom S.A (Natcom) s’est dit « stupéfaite de la mesure restrictive de liberté qui a frappé, le lundi 3 avril 2017, sa Directrice de marketing, Madame Hugline Jérôme, suite à un mandat d’amener décerné par le juge Brédy Fabien sur requête de Monsieur Maxime Lubin, Directeur de M&S construction ».

 

Selon la compagnie de téléphonie cellulaire, à travers un communiqué titré « certificat à qui de droit », des travaux de « nettoyage des fauteuils de l’auditorium et la pose de films pour obscurcir l’espace » ont été réalisés sans octroi de contrat à l’entreprise M&S construction.

 

« Les travaux ont été entrepris avec l’accord de la Directrice de marketing, Hugline Jérôme, pour un montant ne pouvant dépasser 135 mille gourdes », a précisé ledit communiqué.

 

Ce dernier a, en outre, indiqué que « le nettoyage des fauteuils rentrant dans le cadre des proformas ont été immédiatement payé », à la firme que dirige Ti Marco M&S.

 

Cependant, le « bordereau dépassant trois fois les 2 proformas n’a pas été payé pour les travaux visant à obscurcir la salle », a poursuivi le communiqué susmentionné qui ajoute que la Natcom est disposée à payer la somme de 135 mille gourdes, suite à l’expertise des travaux par une firme indépendante.

 

Ce communiqué, qui ne dit rien sur la date à laquelle Hugline Jérôme se rendra au cabinet d’instruction, porte la signature du Vice Directeur général de la compagnie, Nguyen Xuan Quynh.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Un commentaire