Haïti-Justice : Le Parquet de la Croix-des-bouquets secoue par un scandale de corruption

Port-au-Prince, le 5 mai 2016.- Le Commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de la Croix-des-bouquets, Me Mario Beauvoir a procédé, le 3 mai 2016, à la mise en garde à vue de l’un de ses substituts qui serait impliqué dans une affaire de corruption, a appris Vant bèf info (VBI).

 

Selon Me Mario Beauvoir, suite à un accord passé entre l’Électricité d’Haïti (ED’H), la justice de la juridiction de Croix-des-bouquets et la Police nationale d’Haïti (PNH), après l’arrestation d’une personne détentrice d’une « prise clandestine » sur le réseau de l’ED’H, le fraudeur devrait être libéré à la présentation du bordereau acquitté à la direction commerciale de l’institution.

 

« Le 3 mai dernier, le substitut Jean Roudy Dimanche a émis, au nom du Commissaire du gouvernement, Me Mario Beauvoir, un ordre de libération à l’endroit de 5 personnes arrêtées pour détention de prise clandestine », a précisé ledit commissaire qui a fait mention d’échange de propos avec le substitut en question.

 

Et Me Mario Beauvoir d’ajouter : « c’est à ce moment-là que le substitut tentait de sortir son arme à feu et mes agents de sécurité lui ont désarmé, puis j’ai ordonné de le placer en garde à vue pendant quelques minutes ».

 

Après l’incident, une rencontre a été réalisée avec tous les substituts, en présence du fautif, a conclu le commissaire du gouvernement qui annonce la transmission d’un rapport au ministre de la justice conformément à l’article 380 du code d’instruction criminelle.

 

D’autres substituts du Commissaire du gouvernement ont condamné la mise en détention de leur collègue par Me Mario Beauvoir. Pour condamner le comportement de ce dernier qu’ils qualifient d’impulsif, l’un d’entre ces substituts n’a pas caché son intention de présenter sa démission au ministre de la justice et de la sécurité publique.
Vant bèf info (VBI)