Haiti-Justice : Une pétition pour dire non à la spoliation

Port-au-Prince, le 21 juillet 2017.- Des membres de l’association appelée SOS non à la spoliation ont déposé au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP), aujourd’hui 21 juillet, une pétition comportant plus de 1500 signatures afin de dénoncer les actes de spoliation dont sont victimes de paisibles citoyens dans le pays, a constaté un reporter de Vant bèf info (VBI).

Le Directeur de cabinet du ministre de la justice, Phénélon Philomé (2e plan à gauche) et Alex Duchemin (1e plan à droite)

Les membres de ladite association ont remis de manière symbolique la pétition au Directeur de cabinet du ministre de la justice, Phénélon Philomé qui a rappelé qu’une Brigade d’intervention contre l’insécurité foncière (BRICIF) est créée en ce sens suite à la publication d’un arrêté présidentiel, le 18 juillet 2017.

 

Le Directeur de cabinet en a profité pour rappeler que le rôle de la BRICIF n’est pas de vérifier les titres de propriété des citoyens. Le rôle de cette structure ne consiste pas non plus à remplacer les juges et les Commissaires du gouvernement au niveau des différentes juridictions du pays.

 

« Il consiste notamment à accompagner les victimes et de lutter contre les crimes financiers », a précisé Phénélon Philomé.

 

L’un des membres de l’association dénommée SOS non à la spoliation, Alex Duchemin a rappelé que l’association est composée des membres évoluant dans les 10 départements géographiques du pays.

De g. à d. un inspecteur de police, le Directeur de cabinet du ministre de la justice, Phénélon Philomé et Alex Duchemin

Aussi, a-t-il regretté le fait que plusieurs citoyens paisibles sont victimes et continuent à être victimes de spoliation dans le pays. pour remédier à cette situation, Alex Duchemin a recommandé aux autorités compétentes de prendre leur responsabilité en vue de lutter efficacement contre ce phénomène.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Un commentaire

  • BERNATEAU

    Bonjour, Je suis en accord parfait avec SOS non à la spoliation, je le soutiens. Personnellement je me bats depuis sept ans en justice contre une personne qui a décidé de s’approprier notre propriété familiale sise à Turgeau et la justice semble ne pas prendre l’affaire avec tout le sérieux que cela implique pour nous donner satisfaction, le dossier est régulièrement reporté sans raison apparente !!! à une date ultérieur.