Haiti-Justice : Sandro Joseph libéré par la justice

Port-au-Prince, le 19 septembre 2016.- L’ancien Directeur général de l’Office national d’assurance vieillesse (ONA), Sandro Joseph a été « déclaré non coupable et libéré » le 19 septembre 2016 par le juge Mathieu Chanlate, avons-nous apris à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

 

Accusé de détournement de fonds par le Commissaire du gouvernement jouant le rôle de ministère public lors du procès, Sandro Joseph allait être relaxé par la justice haitienne.

 

Ce, en dépit du fait que le ministère public avait recommandé à l’encontre de l’ancien Directeur de l’ONA une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 3 ans de travaux forcés et le remboursement de la somme de 46 millions de gourdes à l’État haitien.

 

Somme décaissée par l’administration du Directeur général en dehors des normes prévues en la matière.

 

Sandro Joseph s’était enfui du pénitencier national après le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Ce n’est qu’en juillet 2016 que le fugitif s’était rendu à ladite prison pour y être écroué.

 

Sandro Joseph avait-il la garanti qu’il recouvrait sa liberté quand il s’est décidé de retourner en prison?

 

Vant bèf info (Vbi)

Le Naturalisme Bar