Haïti-Justice : Une séance au tribunal correctionnel interrompue sous pression populaire

Port-au-Prince, le 7 juin 2016.- L’audition prévue au tribunal correctionnel aujourd’hui 7 juin 2016, entre Me Jean Danton Léger et des anciens hauts dignitaires de l’administration Martelly, n’a pas eu lieu faute de pression populaire, a constaté un reporter de Vant bèf info (VBI).

 

Selon des informations recueillies par l’un de nos reporters, plusieurs dizaines d’individus s’étaient massés sur la cour du Palais de justice en vue d’apporter leur soutien au Commissaire du gouvernement, Me Jean Danton Léger qui, lui-même, était accompagné de son avocat, Me Newton Louis Saint-Juste.

 

Munis de pancartes, ces individus scandaient des propos hostiles à l’encontre de l’ancien Premier ministre Evans Paul (KP) et des anciens ministres de son gouvernement, a constaté notre reporter.

 

Le juge chargé d’entendre l’affaire, Me Dany Fignolé et l’avocat de la partie demanderesse (Evans Paul ainsi que des ministres de son gouvernement), Me Raynold Georges ont été obligés de laisser le tribunal, car l’atmosphère n’était pas propice. Ce, en dépit de la disposition prise par des agents de la PNH…

 

À rappeler que l’ancien Premier ministre Evans Paul et des anciens ministres de son gouvernement avaient intenté une action au tribunal correctionnel contre le Commissaire du gouvernement, Me Jean Danton Léger afin que celui-ci s’explique sur les mesures d’interdiction de départ prises à l’encontre des anciens hauts fonctionnaires de l’administration Martelly.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar