Haiti-Manifestation : Des leaders de l’opposition peinent à manifester dans le Sud du pays

Port-au-Prince, le 14 octobre 2017.- La manifestation des leaders de l’opposition, programmée pour ce samdi 14 octobre, dans la ville des Cayes, a été interrompue en milieu de journée, dans une localité appelée « lasavann » [La savanne], par des individus proches du pouvoir en place ainsi que des agents de la Police nationale d’Haiti (PNH), a appris la rédaction de Vant bèf info (VBI).

 

Selon des manifestants, des individus identifiés comme étant proches du Parti haitien tèt kale (PHTK) ont attaqué la manifestation à coups de pierres. Ce qui a créée une scène de panique et des agents de la PNH ont riposté en faisant usage de gaz lacrymogène afin de disperser la foule.

 

L’intervention de la PNH aurait fait plusieurs victimes dont un bébé âgé de 3 mois qui a inhalé chez lui l’odeur du gaz lacrymogène. Le nourrisson a été conduit d’urgence à l’hôpital et placé sous oxygène.

 

Pour l’instant (1:00 p.m.), un calme apparent règne dans la localité de lasavann. Cependant, des barricades de pneus enflammés ont été remarquées dans la zone sans compter des jets irréguliers de pierres…

 

À rappeler que depuis le mois de septembre l’opposition au pouvoir en place a initié une série de manifestations pour réclamer notamment le retrait du budget de l’exercice fiscal 2017-2018.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Un commentaire

  • Malachong

    Et alors ? Dans le sud ,il n’existe pas , non plus , beaucoup de ,oisifs , de « bon-a-rien  » comme Moïse Jean Charles . Lui , l’homme le plus intelligent de Milot , qu’il saccage le Nord et l’Ouest . Vive le Grand Sud !