Haiti-Politique : Le choix de Me Jacquenet Oxilus par le Sénat au poste de Protecteur du Citoyen contesté par Me René Julien

Port-au-Prince, le 29 août 2017.- Le candidat à la fonction de Protecteur du citoyen, Me René Julien a, dans une « lettre ouverte à la Nation », contesté « la désignation de Monsieur Jacquenet Oxilus par le Sénat », avons-nous lu à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

Le candidat au poste de Protecteur du Citoyen, Me René Julien

Selon Me René Julien, qui qualifie la décision du Grand corps d’indécente, « les sénateurs de la 50e législature ont préconisé l’exclusion de tous les autres postulants au profit d’un candidat unique ».

 

« Le plan concocté ne s’arrête pas au choix contestable et contesté de monsieur Oxilus. C’est tout un package qui vise entre autres à faire passer inaperçu la présence de Me René Julien parmi les postulants pour le mettre hors d’état de nuire vu le grand intérêt que suscite sa candidature à travers le pays », a précisé l’ancien candidat à la présidence.

 

Parlant du Sénat, l’homme de lois affirme qu’une « assemblée crédible cherchant à éviter toute fausse piste susceptible de donner lieu à des conflits d’intérêt fait manifestement défaut… »

 

« Le pays est donc prêt à saluer l’arrivée d’un Protecteur du Citoyen désigné en dehors de toutes considérations partisanes et politiciennes », a-t-il regretté.

 

À rappeler que la chambre des députés doit statuer, à son tour, sur le choix du Protecteur du Citoyen avant de soumettre une liste de trois personnalités au président de la République qui décidera sur le choix dudit Protecteur de concert avec le président des deux branches du Parlement. Ce, conformément à l’atricle 270.1 de la constitution de 1987 amendée et aux articles 10, 11 et 12 de la loi portant création et organisation de l’Office du protecteur du citoyen (OPC).

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Laisser un commentaire