Haiti-Politique : Le député Cholzer Chancy répond au juge d’instruction Jean Wilner Morin

Port-au-Prince, le 18 octobre 2017.- Le président de la chambre des députés, Cholzer Chancy se dit embarasser de « donner une suite administrative ou logique » à la lettre du juge d’instruction Jean Wilner Morin invitant le député Gary Bodeau à se présenter au cabinet d’instruction criminelle, le jeudi 19 octobre 2017, à 10 a.m.

Le président de la chambre des députés, Cholzer Chancy

Dans sa lettre adressée au magistrat instructeur, dont une copie est parvenue à la rédaction de Vant bèf info (VBI), Cholzer Chancy « estime que la formule d’appellation et l’indexation « le nommé » attribué à l’honorable député Gary Bodeau ne touche pas à notre convenance parlementaire et que l’attribution du vocable honorable aurait été plus conforme ».

 

En faisant allusion à la lettre du juge d’instruction, le président de la chambre des députés a également précisé que « la fonction de membre du corps législatif qu’exerce l’honorable député Gary Bodeau ne vous assigne aucune compétence pour l’interroger sur quelconque affaire que ce soit, sans l’aval de son assemblée » qui est en vacances.

 

Le député Cholzer Chancy en a profité pour renouveler « sa foi dans une justice saine et équitable » et transmettre ses « salutations patriotiques » au juge d’instruction.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar