Haiti-Politique : Un million de gourdes de subvention à chaque sénateur de la République

Port-au-Prince, le 13 avril 2017.- Pour ceux et celles qui se questionnaient sur la fameuse « subvention pascale » que l’État accorde chaque année à ses parlementaires (sénateur et député), la nouvelle est tombée via les réseaux sociaux où circule un chèque libellé à l’ordre d’un sénateur de la République, avons-nous appris à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

Suite à une investigation menée par notre rédaction, celle-ci a pu confirmer que ledit chèque est une transaction émanant du budget du parlement, et le code budgétaire de ce dernier « 2211 » est repérable sur le chèque en question.

 

Avec cette subvebtion accordée aux « pères conscrits », ces derniers peuvent être fiers de chanter à gorge déployée le 2e couplet de la dessalinienne « …pour la patrie bêchons joyeux, bêchons joyeux… »

 

Vant bèf info (VBI)

8 commentaires

  • charles d

    Tout bagay posib Haïti e nou pa gen moun kap panse panse li. Li ta pi bon pou femenl pou yn bon tan epi poun fe yn projet sociétal pou peyi saa. Nap swiv

  • Anonyme

    Dans tout les pays du monde les parlementaires sont subventionner. Peut etre le montant donner a ceux D’Haití esta trop vue a la necesité du pays, mais ils sont toujours subventionner. Je suis Gourgue Steavens je vis a l’exterieur du pays.

  • Anonyme

    En tout cas, ces politiciens corrompus, sans entrailles et par – dessus tout sans scrupule doivent s’ attendre à un éventuel soulèvement populaire, émeute de la faim un de ces jours.Ce sont toutes les catégories sociales confondues qui vont s’ acharner à trouver une certaine amélioration de leurs conditions matérielles d’existence! Enfin, le peuple en a marre mon Dieu! L’un des secteurs à entrer en scène sous peu et très concerné est le Système Éducatif Haïtien, toujours traité en parent pauvre par tous les dirigeants, y compris surtout ceux d’aujourd’hui.Ce large secteur doit s’ organiser pour tirer son épingle du jeu! Il convient toutefois de noter que c’est toujours sous pression que ceux – là qui se sont hissés à la magistrature Suprême de l’Etat accordent aux enseignants du secteur Public une certaine augmentation insignifiante et inappropriée à l’inflation galopante qui s’ abat sur le pays incessamment et à laquelle ils sont exposés quotidiennement! Attendez-les! Ils vont faire entendre leurs cris de détresse si les dirigeants actuels ne sont pas bien inspirés pour anticiper leur mouvement afin de le tuer dans l’oeuf, en s’ em pressant bien sûr de satisfaire leurs revendications invétérées. Osner SOIFAITE.

  • Anonyme

    Le peyi a reyinifye sou plan mistik tout rat ap pran nan pèlen. Gen twòp fay, twop pwoblem. Yo pran poz yo pa konn solisyon an epoutan…. Jou sa a gen poul rive kote tout zansèt yo ap tounen vin met lòd nan lakou a

  • Anonyme

    Sa fe wont pou okenn neg pa ka rive pran konsyans pou we pep la ap soufri. Sa fe wont pou nan tout neg sa yo pa gen youn ki gen kouraj pou di lajan pam lan mwen pa bezwen l paske li tap pi enpotan pou n sipote kek bagay pou pep la ke pou n manje lajan l mal. Map di nou sa depi nou mal manje nap gonfle. Atansyon ak lajan pep la. Pran yon ti tan gade kek moun ki pase anvan nou pou n we : aksyon nou gen pou l swiv nou.

  • François J

    Haïti se yon bel demoizel politisyen yo se yon kadejake yo viole demwazel la le yo fini yo imilyel yo

    trete li pov mizerab ou Pa sanble m

  • Anonyme

    pays de merde, ce qui est impossible dans d’autres pays est valable en Haiti….. Les politiciens haitiens de nos jour sont des corrompues….

Laisser un commentaire