Haïti-Politique : Qui sera le prochain Premier ministre?

Port-au-Prince, le 19 février 2016.- Cette semaine est marquée notamment par les consultations politiques que réalise le Président provisoire en vue de la désignation d’un « Premier ministre de consensus » capable de travailler de concert avec tous les secteurs vitaux de la vie nationale, a constaté la rédaction de Vant bèf info (VBI).

 

En marge de ces consultations politiques, les noms de quatre personnalités n’ont pas cessé d’être cités tant à travers les médias qu’au niveau des cercles de discussion. Il s’agit de Mirlande Hyppolite Manigat, Edgard Leblanc Fils, Fritz Jean et Eric Pierre.

 

La Secrétaire exécutif du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP) a été proposée par les dirigeants de la Plateforme justice suite à une réunion tenue au Palais national avec le président provisoire Jocelerme Privert, le mardi 16 février courant.

 

L’ancien Coordonnateur de l’Organisation du peuple en lutte (OPL) et ancien président de l’Assemblée nationale, Edgard Leblanc est lui aussi dans la liste des « premier-ministrables ». Son atout est qu’il ferait bonne figure auprès des parlementaires qui auront à statuer sur le choix du prochain Premier ministre. Sa participation aux élections indirectes peut en témoigner.

 

Le nom de l’économiste Fritz Jean, lui aussi, est sur la table des consultations politiques. Il a dirigé la Banque de la République d’Haïti (BRH), de 1998 à 2001. Il a été révoqué sous l’administration de Jean Bertrand Aristide dont le parti (Fanmi lavalas) avait remporté les élections contestées de 21 mai (législatives) et 26 novembre 2000 (présidentielle).

 

Fritz Jean est également président de la chambre de commerce et d’industrie du département du Nord’Est et il s’était positionné contre les dérives de l’administration Martelly.

 

Eric Pierre, a déjà été désigné Premier ministre par le passé, sous l’administration du président René Garcia Préval en 1997, est un haut cadre de la Banque interaméricaine de développement (BID). Il était, en 1991, le représentant du gouvernement haïtien au conseil administratif de cette institution en charge du dossier haïtien.

 

Selon des déclarations rapportées par le journaliste senior Valéry Numa, le jeudi 18 février 2016, à l’émission Vision 2000 à l’écoute, Eric Pierre est peu ou pas intéressé par ce qui se dit à son sujet à travers les médias, entre autres.

 

Les consultations politiques devraient prendre fin cette semaine. Une fois cette étape franchie, la balle sera dans le camp des parlementaires qui statueront sur le dossier du Premier ministre désigné. Aussi, faut-il se rappeler qu’en temps normal le processus de ratification d’un Premier ministre peut prendre environ un mois. Les parlementaires parviendront-ils à tenir compte des prescrits du rapport du 6 février dernier ? Attendons voir…

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar