Haïti-Politique : Un sit-in pour dénoncer « l’ingérence américaine » en Haïti

Non à « l’ingérence américaine » ! Ont scandé des Citoyens devant les locaux de l’ambassade des États-Unis dans le pays.

Des protestataires devant les locaux de l'ambassade des USA ce jeudi 21 janvier 2016

Des protestataires devant les locaux de l’ambassade des USA ce jeudi 21 janvier 2016

Port-au-Prince, le 22 janvier 2016.- Des représentants d’organisations diverses de la société civile ont réalisé, le jeudi 21 janvier, devant les locaux de l’ambassade américaine située à Tabarre, un sit-in dans le but de dénoncer l’ingérence de l’oncle Sam dans le pays, avons-nous appris à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

 

Ils étaient quelques dizaines de personnes à répondre à l’appel de ces organisations dont le Bureau des avocats internationaux (BAI) et le Mouvement de liberté, d’égalité pour la Fraternité haïtienne (MOLEGHAF).

 

« Abas l’occupation, abas l’impérialisme américain, vive une Haïti indépendante », etc… tels ont été les principaux messages exprimés sur des pancartes que brandissaient des participants à ce sit-in qui s’était déroulé sous haute escorte policière.

 

Les manifestants en ont profité pour dénoncer la réalisation des élections programmées pour le 24 janvier prochain. Selon eux, « ce sont des membres de la communauté internationale dont l’ambassade américaine et le Core group qui apportent leur soutien au président Martelly dans cette entreprise… »

 

À rappeler que la table de mobilisation du G-8 a promis de manifester dans diverses rues de la Capitale pour continuer de protester contre la réalisation du scrutin 24 janvier 2016.

 

Au cours d’un message adressé à la Nation le 21 janvier courant, le président de la République Michel Joseph Martelly a dénoncé les actes de violences perpétrés au niveau des deux dernières manifestations de l’opposition.

 

Le Chef de l’État a invité le peuple à se rendre aux urnes, le 24 janvier 2016, car « personne ne peut empêcher une autre d’aller voter », a-t-il indiqué.

 

Vant bèf info (VBI)

Un commentaire

  • TONTON SAM
    Pourquoi jusqu’à maintenant tu refuses
    De concevoir que nous sommes devenus
    Adultes? La Masse Populaire ne profite
    Pas même d’un petit morceau de tes gros
    Poissons, seule une petite Clique corrompue
    À ta solde en profite. Au nom de la Démocratie
    Que tu prèches, en veux-tu en voilà, sois de
    Bonne foi, apprends nous plutôt à pêcher.
    En 2004 tu as engagè une Tortue au service
    De la Communauté Internationale, en 2011
    Tu as choisi un Aigle chauve et fauve pour
    T’en divertir. Pour une fois laisse nous choisir
    Nos Leaders. Tout le monde reconnaît que tu
    Es tout-puissant, mais pourquoi utilises-tu ta
    Puissance seulement pour humilier ton
    Proche Voisin, Haïti? Les prochains jours
    À venir nous diront si tu as changé tes
    Plans, tes projets envers Haïti pour de bon.
    Tes Envoyés ne te disent pas que l’Haïti
    D’hier n’est pas l’Haïti d’aujourd’hui?
    Tu as le choix: l’état de droit ou le chaos.
    K1000

    TONTON SAM
    Pourquoi jusqu’à maintenant tu refuses
    De concevoir que nous sommes devenus
    Adultes? La Masse Populaire ne profite
    Pas même d’un petit morceau de tes gros
    Poissons, seule une petite Clique corrompue
    À ta solde en profite. Au nom de la Démocratie
    Que tu prèches, en veux-tu en voilà, sois de
    Bonne foi, apprends nous plutôt à pêcher.
    En 2004 tu as engagè une Tortue au service
    De la Communauté Internationale, en 2011
    Tu as choisi un Aigle chauve et fauve pour
    T’en divertir. Pour une fois laisse nous choisir
    Nos Leaders. Tout le monde reconnaît que tu
    Es tout-puissant, mais pourquoi utilises-tu ta
    Puissance seulement pour humilier ton
    Proche Voisin, Haïti? Les prochains jours
    À venir nous diront si tu as changé tes
    Plans, tes projets envers Haïti pour de bon.
    Tes Envoyés ne te disent pas que l’Haïti
    D’hier n’est pas l’Haïti d’aujourd’hui?
    Tu as le choix: l’état de droit ou le chaos.
    K1000