Haïti : rareté de carburant dans les pompes à essence

 

La quasi-totalité des pompes à essences sont fermées aujourd’hui à Port au Prince et dans certaines villes de provinces suites à l’annonce de la hausse du prix de l’essence à la pompe a constaté plusieurs reporters de Vant  Bef Info.

 

Incompréhensions et frustrations, telles sont les sentiments des chauffeurs de moto taxis et automobilistes en quête de « l’or noir » un peu partout en Haïti ce dimanche 14 mai 2017. Dans les rares pompes à essence en service, se faire servir relève du parcours du combattant entre bousculade géante et file d’attente monstrueuse.

 

En effet suite à l’annonce de l’augmentation des prix des produits pétroliers décidée par les ministères de l’économie et des finances ainsi que celui du commerce et de l’industrie d’une part et les principaux syndicats de transport en commun d’autre part, certains pompes à essence ont cessé de vendre ce dimanche .

 

Désormais, à partir du 15 mai 2017,  la Gazoline se vend a : 224 Gourdes, le Gasoil : 179 Gourdes et le Kérosène : 173 Gourdes.

 

A quand un retour à la normale ? Il n’est que d’attendre.  Entre temps, le Ministère des affaires sociales et du travail (MAST) fait sortir un communiqué de presse fixant les nouveaux prix du transport en commun.

 

Vant Bef Info

 

 

Laisser un commentaire