Haiti-Sécurité : Mise en garde aux chauffeurs de taxi-motos

Port-au-Prince, le 13 août 2017.- Le bureau du secrétaire d’État à la sécurité publique rappelle aux chauffeurs de taxi-motos l’obligation qui leur est faite de porter un casque et les exige au maximum un passager par moto, avons-nous lu dans un communiqué dudit secrétaire d’État dont une copie est parvenue à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

Le secrétaire d’État à la sécurité publique, Léon Ronsard Saint-Cyr

À partir du lundi 14 août, tous les contrevenants à cette mesure seront sanctionnés « conformément à l’article 184 du décret du 26 mai 2006 portant sur l’immatriculation et la circulation des véhicules », a précisé le communiqué.

 

Par ailleurs, le bureau du Secrétaire d’État à la sécurité publique se dit « convaincu de la nécessité de régulariser le fonctionnent des taxi-motos » et rappelle que les rencontres seront poursuivies avec les acteurs en vue d’aboutir notamment à une « reprise concertée des autres mesures ».

 

À rappeler que la semaine écoulée, des chauffeurs de taxi-motos avaient sillonné les rues de plusieurs communes de la zone métropolitaine dans le but de protester contre l’application de certaines mesures par les autorités communales.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar