Haiti-Usa-Justice : Quand Guy Philippe change son fusil d’épaule

Port-au-Prince, le 24 avril 2017.- Le sénateur élu de la Grand’Anse, Guy Philippe s’est présenté aujourd’hui 24 avril par devant un tribunal de la Floride où il a donné son accord de plaider coupable dans le cadre de son procès prévu pour le 5 juillet 2017, avons-nous appris à la rédaction de Vant bèf info (VBI).

Photo : Thony Belizaire – Getty Images. / Guy Philippe

Âgé de 49 ans, Guy Philippe a informé formellement au tribunal qu’il accepte de plaider coupable en ce qui concerne 2 chefs d’accusation sur 3 retenus contre lui.

 

« Blanchiment des avoirs et trafic illicite de stupéfiants » sont les 2 principaux chefs d’accusation sur lesquels Guy Philippe acceptera de plaider coupable.

 

Le tribunal a reproché à Guy Philippe de profiter de sa position au sein de la PNH pour sécuriser des bateaux opérant dans le trafic de cocaïne, de la fin des années 99 au début des années 2000. Ce que Guy Philippe a reconnu devant le tribunal.

 

Selon les avocats de Guy Philippe, celui-ci, en acceptant de changer de stratégie (plaider coupable), serait passible d’une peine évaluée à moins de 10 ans de prison.

 

Ce qu’ils ont qualifié de « bon deal », car selon les avocats de Guy Philippe leur client risquerait une peine maximale de 20 ans de prison.

 

La notification audit tribunal, aujourd’hui, faite par l’ancien chef de l’armée des rebelles, devra passer par la dénonciation de quelques accolytes ayant travaillé avec lui dans ses oeuvres.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar