Haïti/Des Habitants de Lilavois crient à l’injustice

Des maisons incendiées

Vendredi 13 Octobre 2017.- Plusieurs habitants de Lilavois ont exprimé, ce vendredi, leur tristesse et leur désarroi après l’incendie de leurs maisons au cours d’une opération policière conduite, hier jeudi, par des agents de la Brigade d’opération et d’intervention départementale (BOID).

Les agents de la BOID se sont intervenus brutalement dans les zones de Lilavois 10 à 14, après la mort de l’un de leurs frères d’armes, Wadson JEAN, assassiné à Lilavois 39 par des individus armés circulant à bord de motocyclettes.

Les victimes dans leurs déclarations au micro d’un reporteur de Vant Bèf Info (VBI) accusent nommément les agents de la BOID d’avoir mis le feu dans leurs maisons, leurs véhicules et d’arrêter illégalement certains d’entre eux. Plusieurs personnes seraient portées disparues.

 

Un véhicule incendié

Tout en dénonçant les brutalités policières, les membres des familles victimes, les larmes aux yeux et le visage inquiet exigent justice et réparation.

 

Des victimes plaignant leur sort

Le Maire Principal de la Croix-des-Bouquets, Rony Colin s’est rendu ce matin sur les lieux en vue de s’enquérir de la situation et de constater les dégâts.

Rony COLIN qui était accompagné du juge titulaire près le tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, Annyl Civil, pour le constat légal, a exprimé sa consternation devant cette triste situation et a promis d’accompagner les familles victimes.

Interrogé par un reporteur de Vant Bèf Info, le premier Citoyen de la Croix-des-Bouquets dit n’avoir pas été informé d’une telle opération policière dans sa Commune tout déplorant cet usage excessif de la force par des agents de la BOID.

Le Maire Rony COLIN s’est rendu par la suite chez la famille du policier assassiné, à Lilavois 39 où Il s’est entretenu avec le petit frère de la victime Wesly Jean.

Le Magistrat Colin a présenté ses sympathies à la famille éplorée et enjoint les autorités policières et judiciaires à diligenter une enquête en vue d’appréhender les auteurs de cet acte crapuleux pour les conduire par devant les tribunaux compétents.

Wadson JEAN a été abattu hier jeudi devant sa maison après avoir effectué une transaction financière à une banque commerciale. Les malfrats ont pris l’arme à feu de la victime. Ils auraient utilisé l’arme de service du policier pour l’achever, a fait savoir son frère. Mais les malfrats n’ont pas pris l’argent et sont partis avec l’arme de service de l’agent de la BOID.

Wadson JEAN est mort à l’âge de 34 ans et laisse derrière lui un garçon de 3 ans Waley Joaissaint Jean et son épouse Sheilla Sera.

Vant Bèf Info

Le Naturalisme Bar