Haïti/Justice : Cambriolage au parquet de Port-au-Prince. Disparition de dossiers sensibles

Le Parquet près le tribunal civil de première instance de Port-au-Prince a été victime, dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 avril 2016, d’un acte de cambriolage, a appris Vant Bèf Info.

image

La porte du bureau du commissaire du gouvernement de cette juridiction, maître Jean Danton LEGER, a été défoncée et plusieurs dossiers sensibles ont disparu.

Les documents emportés concernent l’ancien Premier Ministre sous la présidence de Michel Joseph Martelly, Laurent Salvador Lamothe, de l’ex ministre de l’économie et des finances sous la gouvernance de LAMOTHE, Wilson LALEAU et de l’homme d’affaire, Marc Antoine ACRA.

Uniquement ces trois dossiers qui ont été volés parmi plusieurs autres se trouvant à l’intérieur du bureau du chef du Parquet qui menait des enquêtes autour de l’utilisation des fonds de Pétro Caribe par l’équipe gouvernementale dirigée par Laurent Salvador LAMOTHE et sur la cargaison de drogue se trouvant à bord d’un bateau appartenant à Marc Antoine ACRA.

Un juge de paix a dressé le procès verbal des faits ce matin et le commissaire du gouvernement a procédé par la suite, à l’interrogation des agents qui assuraient la sécurité de l’espace durant la nuit du « cambriolage ».

Le bâtiment du palais de justice est conjointement surveillé par des agents de sécurité du ministère de la justice et de la sécurité publique et des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

A souligner que Maître LÉGER avait invité au parquet de Port-au-Prince, l’ancien Ministre Wilson LALEAU pour le lundi 25 avril à 10 heures am et l’ex-chef du gouvernement, Laurent Salvador LAMOTHE pour mardi 26 avril, afin de les interroger sur l’utilisation des fonds de PétroCaribe.

Vant Bèf Info