Haïti/Justice:Le Ministre de la Justice semble perdre la bataille de l’opinion publique

Plusieurs citoyens réagissent suite au feuilleton judiciaire entre Me Camille ÉDOUARD Jr. et Me. Farah CADET.

image

Un petit tour sur la toile par l’équipe de rédaction de Vant Bèf Info (VBI) a permis de constater que l’opinion publique semble se pencher beaucoup plus en faveur de l’ex Substitut du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince que vers le Ministre de la justice et de la sécurité publique.

« Quand il y a bien des Camille Édouard Jr., il faut bien qu’il y ait des Farah Cadet. » a écrit Yves Lafortune sur sa page Facebook. Au président de la firme « Consultations et Résultats » de poursuivre :  » Par rapport à cette action de vulgaire petit vagabond , macoute, machiste, Inhumaine, anti administration Publique moderne  du Ministre de la justice Me Camille Edouard Jr et pour le courage de la substitut Commissaire du Gouvernement, Je suis Me Farah Cadet! »

Ainsi, plusieurs personnes comme pour expliquer un acte de courage ou se solidariser avec l’avocate CADET, écrivent sur leur mur : « Je suis Farah CADET ».

« Les femmes font toujours la différence devant l’inacceptable », opine une autre femme sur Facebook.

Le dirigeant politique, Maitre Michel ANDRÉ a lui aussi critiqué vertement la décision de Me Camille ÉDOUARD Jr. qu’il qualifie « d’arbitraire et injustifiée ». Pour lui, la démission de Me Farah CADET, est « une démission forcée ». Le dirigeant de la Plateforme politique « Jistis » a conclu en ses termes :  » La décision du ministre de la justice est avilissante et honteuse pour la justice.  Elle doit être corrigée tout simplement ».

Certains internautes se montrent plus acerbes et d’autres plus modérés envers le garde des sceaux de la République après sa décision de transférer la (ex) substitut du commissaire de gouvernement de Port-au-Prince, me Farah CADET,  au tribunal de première instance de Jérémie, et sans préciser le motif dans la correspondance en date du 7 juin 2016.

Me Cadet, au lendemain de sa lettre de transfert a remis sa démission au Ministre de la justice et de la sécurité publique, en écrivant brièvement : « Je demissionne », devenu célèbre !

Vant Bèf Info