/Haïti/ONU: Le Conseil de Sécurité de l’ONU satisfait de sa mission en Haïti

Samedi 24 juin 2017.- Fin, ce samedi, de la mission en Haïti du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations-Unies. 

Lors d’une conférence de presse donnée, au Quartier Général de la MINUSTAH à Tabarre, à laquelle a pris part un reporteur de Vant Bèf Info (VBI), le chef de la délégation onusienne, l’Ambassadeur Sacha Llorenti, a dressé un bilan positif de la mission son équipe dans le pays.  

Le Représentant permanent de la Bolivie auprès des Nations Unies a avoué que les objectifs ont été pleinement atteints. 

Selon lui, la délégation a « réaffirmé l’engagement du Conseil de sécurité des Nations Unies vis-à-vis du gouvernement et du peuple haïtiens et vis-à-vis du renforcement institutionnel afin de contribuer à la stabilité et au développement d’Haïti ».
Le Conseil de Sécurité comprend mieux la réalité haïtienne
Au cours de leur sejours dans le pays, les membres de la délégation se sont entretenus avec plusieurs personnalités politiques dont : Le président de la République, Jovenel Moïse, des membres du gouvernement Lafontant, des parlementaires, les responsables de la Police Nationale d’Haïti (PNH), les juges du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), les représentants de l’Office de protection du citoyen (OPC), des membres de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratifs et les représentants d’organisations de la société civile et des acteurs du secteur privé des affaires.

Sacha Llorenti a fait savoir que ces rencontres ont permis membres onusiens « de mieux comprendre les difficultés rencontrées par le gouvernement et le peuple haïtiens dans le nouveau contexte politique. »  » Nous avons entendu les appels concernant le choléra y compris le témoignage d’une victime, nous avons réitéré le soutien du Conseil de sécurité des Nations Unies à la nouvelle approche du Secrétaire général. Nous saluons également le soutien du système Nations Unies et des autres partenaires au gouvernement et au peuple d’Haïti à cet égard », a-t-il soutenu.

Aussi, poursuit-il, « Heureusement Haïti vient de rentrer dans une nouvelle période de stabilité qui offre une nouvelle perspective importante au gouvernement et aux autres institutions de l’État leur permettant de lancer leur programme de réformes qui est absolument nécessaire pour qu’Haïti rejoigne la voie du développement durable. »
Le Conseil de Sécurité impressionné par l’engagement des acteurs haïtiens

Ambassadeur Sacha Llorenti a déclaré que les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont été « impressionnés par la clairvoyance, la détermination et l’ambition des partenaires haïtiens pour mener des réformes dans différents domaines. »

  » Nous avons été particulièrement encouragés par le fait que le gouvernement et le pouvoir législatif sont déterminés à relever les défis du pays dans le domaine de l’État de droit et de la gouvernance, et sont également déterminés à mettre l’accent sur le renforcement du pouvoir judiciaire, du  contrôle et de la reddition des comptes. Nous sommes également encouragés par la détermination des autorités à renforcer plus encore la Police Nationale d’Haïti », a-t-il martelé.  

« Toutes ces réunions ont été fructueuses. Nous comprenons mieux les préoccupations et les attentes concernant à la fois la fermeture de la MINUSTAH et la transition vers la MINUJUSTH. 

Nos interlocuteurs nous ont donné des informations de première main qui nous ont permis de mieux saisir  différents aspects et conditions nécessaires à la mise en œuvre réussie du mandat de la MINUJUSTH établi par la résolution 2350. Nous pensons  que la nouvelle mission s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à assurer une transition continue et progressive vers le développement, » a-t-il ajouté.

 

Le Conseil de sécurité de l’ONU réaffirme son soutien à Haïti

Les acteurs haïtiens ont rappelés ont membres de la mission onusienne que la paix et la sécurité sont intimement liées aux besoins fondamentaux de la population.

Selon Sacha Llorenti pour qu’Haïti parvienne à une stabilité durable et au développement, il faut que les besoins fondamentaux par exemple en matière de santé, d’éducation, d’eau et d‘assainissement soient assurés.

Ce diplomate onusien a réaffirmé le soutien du Conseil de sécurité des Nations Unies au gouvernement et au peuple haïtiens.

 » Le déploiement de la nouvelle mission la MINUJUSTH prouve l’engagement à long terme des  Nations Unies vis-à-vis d’Haïti. À l’avenir, nous continuerons d’apporter notre soutien dans des domaines-clé tels que: le renforcement de la Police Nationale d’Haïti, la protection  des droits humains et la consolidation de l’État de droit. Il est important de souligner  que nous attendons des autorités haïtiennes une plus grande prise en charge nationale et un véritable rôle de chef de file, » a-t-il conclut.

 Vant Bèf Info


Le Naturalisme Bar