Haïti/Politique : « Le retour à l’ordre constitutionnel (en Haïti) est une priorité urgente », estime l’ONU

L’Organisation des Nations-Unies (ONU) réagit suite à la publication du rapport de la commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale (CIEVE).

image

Dans un communiqué rendu public, dont copie est parvenue à la rédaction de Vant Bèf Info  (VBI), le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, déclare  « qu’Haïti peut difficilement se permettre une période prolongée de gouvernance transitoire » et croit urgent « le retour à l’ordre constitutionnel ».

Nous publions le contenu dudit communiqué.

Déclaration attribuable au Porte-parole du Secrétaire-Général sur Haïti

Le Secrétaire-Général prend note de la publication du rapport sur la vérification du processus électoral en Haïti.
Le Secrétaire-Général souligne qu’Haïti peut difficilement se permettre une période prolongée de gouvernance transitoire.

Il note avec inquiétude le potentiel détrimentaire de cette situation vis-à-vis de l’engagement international en faveur d’Haïti. Il réitère la nécessité pour un gouvernement démocratiquement élu de relever les défis socio-économiques et humanitaires croissants auxquels fait face Haïti.

Le Secrétaire-Général rappelle la responsabilité de la Présidence provisoire, du Gouvernement et du Conseil électoral provisoire d’identifier une marche à suivre qui garantisse l’achèvement pacifique des élections de 2015. Il exhorte toutes les parties prenantes à s’assurer que le retour à l’ordre constitutionnel est une priorité urgente.

Le Secrétaire-Général réaffirme l’engagement des Nations Unies à soutenir les aspirations démocratiques du peuple haïtien et appelle tous les acteurs concernés à contribuer au maintien de la sécurité et de la stabilité dans le pays ainsi qu’à décourager de façon proactive la violence pendant cette période difficile.

Fin de texte.