Haïti/Post-Matthew:Plusieurs camions d’aide du PAM pillés dans le Sud

Deux conteneurs parmi cinq, du Programme Alimentaire Mondial (PAM), comprenant des produits destinés aux victimes de l’ouragan Matthew ont été partiellement vandalisés, hier samedi 15 octobre 2016, devant le quartier général de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), situé à l’avenue Cartagena, aux Cayes (Département du Sud), avons-nous à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI).


Au moment où les cinq camions  franchissaient la barrière principale du QG de la MINUSTAH des individus ont envahi deux d’entre eux, ouvert le rideau de fer et emporté les articles et produits qui étaient à l’intérieur, sous les yeux passifs des soldats onusiens. 

Des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) sont intervenus rapidement pour essayer de contrôler la situation. Des individus « furieux » ont alors lancé des pierres en direction de la Base de la force étrangère. 

Des policiers haïtiens présents devant la base de la MINUSTAH après l’incident


Selon, les informations reçues à Vant Bèf Info, ces camions avaient subi auparavant une tentative d’attaque à l’entrée de la métropole du Sud. Ces véhicules sont loués par une compagnie privée qui elle même devrait se charger de leur sécurité. Les conducteurs ont alors décidé de se réfugier, un moment, pour des raisons de sécurité à la base de la MINUSTAH. Ils ont tout même été victimes d’acte de vandalisme. 

Les conteneurs devraient été acheminés à une organisation internationale « AVSI » (Association of Volunteers in International Service) qui, à son tour, s’en chargerait de la distribution des produits aux sinistrés. 

Cet incident est survenu quelques temps avant la visite, aux Cayes, du Secrétaire Général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon.

Néanmoins, il convient de souligner que le pillage des conteneurs d’aide est presque systématique dans le Sud du pays. Des camions du PAM ont été aussi vidés de leurs contenus, dans le département du Sud, les vendredi 14 octobre et dimanche 9 octobre 2016, a précisé notre source. 

Le jeudi 13 octobre dernier, des individus ont pillé un entrepôt de la mairie des Cayes, situé à quelques mètres du campement des soldats de la force étrangère, où des produits destinés aux victimes ont été stockés. 

De quoi mette en question le plan général de sécurité dans le Sud et celui, en particulier, pour l’accompagnement et la surveillance des aides destinées aux victimes du cyclone Matthew qui a dévasté la péninsule du Sud. 

Vant Bèf Info 

Le Naturalisme Bar