Incendie d’une usine à Carrefour, le Maire Jude Édouard Pierre interpelle l’État central

Un incendie s’est éclaté tôt ce dimanche, à Cuirs HAW TAN S.A., à Carrefour, sur la Route des Rails. Les dégâts matériels sont énormes. Le Maire de la Commune, Jude Édouard Pierre, lors d’une visite aux responsables de la compagnie, a lancé un cri d’alarme auprès de l’État central en faveur du service des sapeurs-pompiers.

Carrefour, le 10 novembre 2019.- Très tôt ce dimanche matin, aux environs de 7 heures 15, un début d’incendie a été constaté à l’intérieur de la compagnie CUIRS HAW TAN S.A., située sur la Route des Rails, dans la Commune de Carrefour.

Malgré l’intervention des agents du corps des sapeurs-pompiers de Carrefour et celui de Port-au-Prince, des dégâts matériels considérables ont été enregistrés, suivant les déclarations du Directeur Général de l’usine, Daniel Gallagher qui a évalué les pertes à environ 4 millions de dollars américains.

Toutefois, l’origine du sinistre est encore inconnue, puisqu’aucun indice n’a jusqu’à présent été retrouvé, a souligné le Directeur Général de la compagnie qui rappelle que tout fonctionnait normalement, comme à la coutumée quand ils ont ressenti l’odeur fumante des cuirs.

Cette compagnie qui travaille dans la transformation des peaux en cuir et des cuirs en gants a été implantée en Haïti en 1978, génère plus de 160 emplois dans la commune. Leurs produits sont exportés vers l’Amérique du Nord, l’Asie, l’Europe, l’Afrique et dans d’autres pays du monde.

Depuis son installation en Haïti, la compagnie a pu résister aux grands défis, même après le séisme du 12 Janvier 2010. Pourtant, cette fois-ci, “nous allons prendre plusieurs mois pour nous relever”, a insisté Daniel Gallagher d’un ton confiant.

Le Maire principal de la commune de Carrefour, Jude Édouard Pierre, qui s’est rendu sur les lieux peu de temps après l’éclatement du sinistre, a présenté ses mots de sympathies aux propriétaires de l’usine, en ce moment de grande désolation.

L’édile de la Commune de Carrefour en a profité pour saluer les efforts consentis par les agents du corps des sapeurs-pompiers de Carrefour qui, ayant été renforcé par celui de Port-au-Prince, qui ont pu circonscrire le sinistre afin de limiter les dégâts, malgré les pertes sont considérables.

Jude Édouard Pierre a fustigé le comportement de l’État central qui néglige jusqu’à date le travail des sapeurs-pompiers dans le pays, et sa Commune n’est pas épargnée, tout en soulignant qu’il a mis sur pied le corps des sapeurs-pompiers de Carrefour grâce à ses efforts à travers la coopération.

Qualifiant de honte l’attitude des plus hautes autorités de l’État vis-à-vis de ce corps à travers le pays, le Président du Conseil Municipal de Carrefour a informé que sa Municipalité a un camion qui a coûté 22 mille dollars américains qui est pour le moment coincé à la douane de Saint-Marc.

Étant des volontaires, les sapeurs-pompiers de Carrefour ont un contrat de 19 mois sans avoir reçu un sou. Le manque d’équipements, la non existence des bouches d’incendie dans le pays, sont entre autres problèmes soulevés par Jude Édouard Pierre.

Toutefois, le Maire principal de Carrefour renouvelle sa détermination à œuvrer au renforcement du Service d’Incendie de Carrefour.

Vant Bèf Info (VBI)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.