Politique : L’ancien PM Laurent S. Lamothe continue de dénoncer le « rapport Petro Caribe »

Port-au-Prince, le 4 décembre 2017.- L’ancien premier ministre, Laurent Salvador Lamothe (16 mai 2012 à 14 décembre 2014), dans une lettre adressée, au président du Sénat, Youri Latortue, le 30 novembre 2017, dit « signifier ses plus vives protestations contre les conclusions expéditives et manifestement diffamatoires du rapport de la commission sénatoriale spéciale chargée d’approfondir l’enquête sur l’utilisation des fonds Petro Caribe. »

L’ancien PM, Laurent S. Lamothe (photo archives)

Dans cette lettre de 4 pages, l’ancien premier ministre a déclaré que ce « document pompeusement qualifié de rapport du siècle par ses rédacteurs n’est rien d’autre que la plus grande supercherie du siècle. »

 

« Ce rapport regorge d’erreurs factuelles, de partialité, de manipulation de chiffres, de simulacres et d’approximations questionnables à plus d’un titre dont la commission aurait pu se passer avec un simple zeste d’éthique… « , a indiqué l’ancien premier ministre sous l’administration du président Michel Joseph Martelly.

 

Pour preuve, Laurent Salvador Lamothe affirme que les dossiers relatifs à la route Colladère – Cerca Carvajal, la route de « Lafito », le marché de Fontamara et « une prétendue non rétention d’acompte de 2% dans les contrats ont été utilisés contre lui. »

 

« Ces 4 dossiers utilisés pour me clouer au pilori traduisent une manipulation évidente de l’information à des fins partisanes et politiciennes dont l’objectif primordial est de ternir mon image […] et de contrarier par tous les moyens l’octroi de décharge de ma gestion pour la période passée à servir mon pays dans la dignité, l’honneur, la modernité et la transparence », a soutenu l’ancien premier ministre.

 

Pour finir, Laurent Salvador Lamothe s’est dit « persuadé que le temps, tôt ou tard, permettra de rétablir la verité et de confondre les manipulateurs. »

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

Laisser un commentaire