Quand l’insécurité dicte sa loi à Port-au-Prince

Haïti/Insécurité

Les cas d’insécurité continuent d’accroître dans le pays durant ces derniers jours.

image

En moins de 24 heures, 2 morts et 1 blessé, dûs à l’insécurité, ont été au moins enregistrés dans la capitale haïtienne.

Dans la matinée du mercredi 9 mars, à la rue Faubert, à Pétion-ville, un homme a été abattu par des individus armés circulant à bord d’une motocyclette.

Toujours ce matin, Bushnor François, présentateur à la Radio Solidarité, a été attaqué par des bandits. Il en est sorti blessé et il reçoit actuellement à l’hôpital des soins que nécessite son cas.

Hier soir (mardi 8 mars), des individus ont tué par balle un agent de la Police Nationale d’Haïti, à l’intérieur d’un mini-bus au niveau de la route de Nazon. La victime a été identifiée du nom de Wilkenson Saint Cyus et faisait partie de la 17ème promotion de l’institution policière.

Vant Bèf Info