République Dominicaine / Insécurité : Kindnapping suivi de relaxation d’une fonctionnaire de l’ONU et de son chauffeur haïtien à Santo Domingo

Une fonctionnaire* travaillant pour l’une des agences de l’Oganisation des Nations-Unies (ONU) en Haïti a été enlevée, à Santo Domingo, capitale de la République Dominicaine, le jeudi 12 mai 2016, en compagnie de son chauffeur* qui est d’origine haitienne, a appris Vant Bèf Info.

image

Les deux fonctionnaires ont laissé Haïti par voie terrestre,  ce jour-là, pour se rendre en terre voisine, après avoir franchi le poste de Péage de Bani (au sud de la République Dominicaine), en direction de Santo Domingo, ils ont été arrêtés par un véhicule dûment  identifié de la Police Nationale Dominicaine.

Les hommes en uniforme de police, déclarant chercher à bord du véhicule des substances illicites, ont exigé la présentation des documents dudit véhicule. Ce que le conducteur a fait. Subitement, l’un d’eux a dégainé son arme à feu en la pointant vers la tête du conducteur, à qui, il a intimé l’ordre de rejoindre au siège arrière la fonctionnaire onusienne.

« Les policiers dominicains » ont bandé les yeux de leurs victimes, les ont conduit dans une forêt et les ont dépouillés de leur argent et leurs bijoux. Mais, ils leur ont laissé leurs téléphones et ordinateurs.

Le chauffeur a subi des sévices corporels et a reçu des coups de crosse de fusil. Puis, les « policiers dominicains »  leur ont demandé de vider les lieux et de continuer leur route.

Arrivés dans la capitale dominicaine, les fonctionnaires onusiens ont contacté leur base et ont déposé leur déclaration à un commissaire de police dominicaine.

Après l’interrogatoire, la police dominicaine leur a promis de les escorter jusqu’à la frontière entre la République Dominicaine et Haïti, et faire tout ce qui est en son pouvoir pour retrouver les bandits afin de les traduire par devant la justice.

Toutefois, ce n’est pas la première fois que des ressortissants haïtiens sont attaqués en terre voisine, par des bandits ou des hommes portant l’uniforme de la police dominicaine.

Vant Bèf Info (VBI)

* Nous avons choisi de ne pas citer les noms des deux fonctionnaires onusiens ni identifier l’agence onusienne