MINUJUSTH: Profonds désaccords entre Jovenel Moïse et les Nations Unies

Jovenel Moise et l’ambassadeur Sacha Sergio Llorrenty

 

Port-au-Prince, le 18 juillet 2017.- Sandra Honoré, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, a présenté aujourd’hui 18 juillet, à New York, devant le Conseil de sécurité, le rapport dudit Secrétaire général sur la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), a appris, Vant bèf info (VBI).

 

Pendant plus de 2 heures de réunion retransmis en direct, les représentants des 15 membres du Conseil de Sécurité, plus le représentant d’Haïti ont donné leur avis sur le rapport d’António Guterres , présenté par Sandra Honore.

 

Selon le rapport du Secrétaire général sur la MINUSTAH, celle-ci doit fermer ses portes dans le pays le 15 octobre 2017. Ensuite, la Mission des Nations Unies pour l’appui à la Justice (MINUJUSTH) prendra le relai selon les termes du chapitre 7 de la charte des Nations Unies. Cependant, le président d’Haïti, Jovenel Moise pose certaines conditions pour l’implémentation de la MINUJUSTH dans le pays.

 

Le représentant de la Bolivie au conseil de sécurité, l’ambassadeur Sacha Sergio Llorrenty a évoqué lors de sa prise de parole le désaccord entre les responsables onusiens et les autorités haïtiennes autour du cadre légal de la MINUJUSTH.

 

En effet pour le Chef de l’État haïtien la mission qui succèdera à la MINUSTAH ne doit avoir dans ses effectifs ni casques bleus ni policiers onusiens. Ce, pour permettre à la reconstitution de l’armée d’Haïti d’être plus crédible.

Sandra Honore

Par ailleurs, Sandra Honoré a rapporté, dans son discours prononcé devant le conseil de Sécurité, que :

« L’exécutif haïtien a lancé son programme phare de développement, la « Caravane du changement » dans cinq des dix départements du pays pour améliorer la prestation des services de l’État et améliorer les conditions de vie principalement dans les zones rurales. «

 

La diplomate continuait pour dire que « Le programme est considéré comme l’épine dorsale de la stratégie de croissance et de développement économique du gouvernement et se concentre autour de la revitalisation de la production agricole et l’investissement dans les infrastructures publiques «

 

La RSSG a conclu sa présentation en indiquant que le processus de transition de la MINUSTAH à la MINUJUSTH est organisé, en étroite coordination avec les autorités Haïtiennes, dans le but « d’assurer le transfert progressif et ordonné de la sécurité et des tâches civiles aux institutions de l’Etat».

 

Chapitre VI ou VII de la Charte des Nations Unies pour la prochaine mission , il n’est que d’attendre.

 

Vant bèf info (VBI)

Le Naturalisme Bar

2 commentaires

  • Anonyme

    Map suiv

  • kote satisfaksyon sa soti la , ou vin rann yon moun sèvis ,li pa satisfè epi ou menm ou satisfè aladekoze ,channmas alakote gen zen papa , minista pa regle anyen 3 /10 nan bay sekirite , nan mete pwojè bidon sou pye , men tou , minista fè 10/10 nan simaye kolera , nan fè kadejak ,nan benyen sou plaj , transfere lajan nan peyi yo ,nan volè kabrit ,nan flannen anba minista , m tou di sak vini aba tou MINISJUTH,kite bouda nou anrepo ,se lasante ,travay , lopital ,bon jan lekòl nou bezwen ,nèg ak gwo zam pap itil nou anyen,aba lokipasyon.