Haïti-Politique : Guy Philippe accuse des sénateurs dans son arrestation

Photo : Thony Belizaire – Getty Images. / Guy Philippe

 

Port-au-Prince, le 13 février 2017.- Guy Philippe a parlé. Dans un enregistrement audio amateur d’une minute et 39 secondes, reçu hier à la rédaction de Vant Bef Info (VBI), le sénateur élu de la Grand’Anse revient sur les détails de son arrestation.

 

D’une voix calme mais avec un peu d’émotion Guy Philippe fait le récit de son arrestation.

 

« Ils m’ont mis à  bord d’un véhicule du corps diplomatique et ont roulé plus de 3 heures dans la ville en m’asseyant sur le compartiment moteur très chaud » commence Guy Philippe.

 

Cent cinquante mille dollars américains (150.000) entre 1997 et 1998 sur un  compte bancaire tel est le principal reproche de la justice américaine selon le concerné.

 

Il a aussi fait remarquer que selon les autorités américaines, un mandat d’arrêt a été émis contre lui en 2005 pourtant il a renouvelé avec succès son visa de touriste à au consulat des États-Unis à Port-au-Prince en 2006.

 

Guy Philippe en a profité pour lancer un appel au calme et demander à la population de continuer la mobilisation pacifique. Par ailleurs, l’ex commissaire de police a indexé l’actuel président du Sénat de la République d’Haïti, Youri Latortue et 4 autres sénateurs de la gauche haïtienne (Lavalas) dans ce qu’il appelle un complot devant conduire à son arrestation.

 

Arrêté à Pétion-Ville puis « transféré » ou « extradé » aux États-unis le 5 janvier 2017, l’ex leader du Front National est détenu en Floride (États-unis) en attendant son procès pour trafic illicite et blanchiment des avoirs.

 

L’enregistrement audio a été authentifié par l’épouse de Guy Philippe.

 

 

Le Naturalisme Bar